Articles à découvrir

Reportage photos au FIBO 2015

Programme de musculation sur 2 à 5 jours

Road to Colmar : épisode 4

Road to Colmar : épisode 4

Semaine 4 : évolution


A 82,00 kilos et 77 centimètres de tour de taille il y a 7 jours, mon poids et tour de taille n'a pas évolué cette semaine. C'est le jeu malheureusemenr, une progression n'est pas toujours constante et linéaire.
J'ai malgré tout l'impression d'avoir affiné davantage ma peau sur l'ensemble du corps.

Un peu déçu malgré tout par cette semaine, j'espérais réussir à m'approcher des 81 kilos.
Il me reste vraiment plus grand chose à éliminer, et sans aide chimique (comprendre ici "produits interdits"), difficile d'être aussi sec que les bodybuilders.

Certains me diront que j'aurais pu bombarder le cardio pour perdre encore un peu, mais j'ai fais le choix de privilégier l'intensité lors de mes séances de musculation.

Le ratio tour d'épaules / tour de taille devient vraiment intéressant (130 centimètres d'épaules pour 77 centimètres en tour de taille) et donne vraiment un effet visuel de taille très fine :




Entraînement


La fatigue commence énormément à se faire ressentir lors des entraînements. Par conséquent, cette semaine (ainsi que celle à venir), j'opte pour des charges de travail plus légères et j'allonge un peu les séries, n'ayant plus assez d'énergie pour forcer correctement. Cela va me permettre de décharger au maximum le glycogène avant de commander ma recharge glucidique.

Durant la semaine qui vient, je vais m'entrainer 3 fois, à savoir : lundi, mardi, et mercredi.
Je m'accorderai jeudi et vendredi en jour de repos (samedi étant le jour J) afin de permettre à mon corps de bien récupérer, et de ne pas épuiser mes réserves de glycogène après recharge.


Diététique


Changement effectué cette semaine :
- Suppression totale des Quaker Oats en milieu de semaine

Changement à venir :
- Dès lundi 23/03 : suppression des deux bananes ainsi que du jus de carotte afin de passer sous les 30 grammes de glucides durant au moins 3 jours (avant recharge)

Je suis entrain de planifier tout doucement ma recharge glucidique, qui devrait ressembler à ceci :
- Mercredi : 150 grammes de glucides après entraînement – réparti en 3 repas
- Jeudi : 450 grammes de glucides réparti en 5 repas
- Vendredi : 450 grammes de glucides réparti en 5 repas (je diminuerai si mes muscles sont déjà pleins)

Mes sources de glucides seront essentiellement du riz basmati, avoine, et sarrasin.
Durant les jours de recharge, afin que les calories ne s'envolent pas, les lipides seront réduit au minimum, les protéines légèrement aussi.



Ma consommation d'eau va être réduite en parallèle comme ceci :
- Mercredi : 2L d'eau maximum
- Jeudi : 1,5L d'eau maximum
- Vendredi : 1L d'eau maximum
- Samedi : quelques petites gorgées d'eau seulement à l'échauffement

La consommation de sodium sera réduite au maximum, tandis que le potassium privilégié (via le grand retour des bananes !).
Durant ces derniers jours, on oublie donc le fromage blanc (qui contient énormément d'eau), ainsi que tous les plats en conserve, déjà préparés, bien trop riche en sodium. Oeufs, bananes, filets de poulet, riz, seront mes principaux alliés.


Compléments alimentaires


Rien de nouveau à l'horizon, les compléments resteront les mêmes les jours d'entraînement.
L'alimentation solide sera privilégiée à partir de jeudi, plus aucun shaker, afin de limiter l'eau.


Le mot de la fin


La dernière semaine laisse place à quelques doutes et craintes. Suis-je prêt ? Serais-je à la hauteur ? Est-ce que je ne serais pas trop ridicule face à certains ?

Puis la grande question que l'on se pose et que l'on nous pose : pourquoi fait-on cela ? Pourquoi s'imposer un régime aussi drastique ? On regarde alors derrière nous et on voit le chemin parcouru ... A la fin de ma dernière prise de masse, j'étais monté à 94 kilos en octobre 2014. 5 mois après, 12 kilos de moins, plus de 10 centimètres de tour de taille perdu. C'est sûr, il ne faut pas trouver son objectif dans une compétition où il n'y a quasiment rien à gagner, mais plutôt dans l'évolution de son corps, la réussite de sa transformation.

Apprendre et connaitre parfaitement son corps, apprendre à manger sainement, car en effet pour prendre du muscle, il faut être en bonne santé, et pour être en bonne santé, il faut manger de manière saine.

Pour certains, les plaisirs de la vie se résument à boire et manger n’importe quoi chaque jour. Alors oui, j'aimerai parfois manger une pizza plusieurs fois par semaine, m'envoyer des kilos de chocolat, gâteaux, de charcuterie, etc, dès que l'envie se présente. Mais à quel prix ? Même si les soucis de santé n'arriveront pas de suite avec une pareille alimentation, ils arriveront tôt ou tard, ou ce qui est sûr, c'est que l'arrivée des soucis de santé se retrouvera accélérée.

Celui qui attend d'être malade pour avoir une bonne hygiène de vie, c'est déjà trop tard pour lui.

Le juste équilibre réside dans le fait de manger sainement les 3/4 du temps, et s'accorder des petits plaisirs occasionnellement, le week-end par exemple, sans compter les calories. Voilà ma vision des choses. Suivre une diet n'est pas une contrainte mais un mode de vie. Ceux qui font le choix d'être végétarien choquent moins les autres que ceux qui font le choix d'adopter une alimentation saine, pourtant le fond est le même, il s'agit d'un mode de vie.

C'est aussi ce que j'essaie d'enseigner à chacun via NutriSorn.fr : "un esprit sain dans un corps sain".
Ou plutôt : "un esprit sain dans un corps sain, musclé, fort et sec" !!! ;-)

Rendez-vous le week-end prochain avec le verdict ainsi que quelques photos.

J-6

Retour sur l'épisode 3
Retour sur l'épisode 2
Retour sur l'épisode 1

A propos de l'auteur de l'article

Sorn

Coach NutriSorn
Est l'auteur de : 69 article(s)

Fondateur du site, passionné de musculation et nutrition depuis plusieurs années, je mets à jour en permanence mes connaissances grâce à la lecture de livres spécialisés, études scientifiques, magazines, forums, mais aussi grâce aux échanges avec des culturistes et spécialistes que j'ai l'occasion de rencontrer.


Restez informé des nouveautés NutriSorn - Votre email :

Commentez l'article

Vous devez vous inscrire (inscription gratuite et rapide) et vous identifier afin de pouvoir commenter cet article.